Shiatsu equin

Il ne s’agit en aucun cas de se substituer au praticien vétérinaire en cas de maladie, ni à l’ostéopathe en cas de lésions structurelles, mais bien de travailler sur l’équilibre général du corps pour en faciliter le fonctionnement harmonieux.


Il y a cette relation particulière, unique entre le cheval et l'homme. Il nous offre confiance et don de lui. Le shiatsu s'intéresse au bien être de l'animal, l'aide à retrouver son équilibre.

« Tout commence dans la relation de confiance et de partage qui s'installe entre le soigneur et le cheval ».

Issu de la médecine orientale Chinoise, Shiatsu signifie "digipression".

Le Shiatsu se pratique selon les mêmes principes, qu'il soit donné à un homme, à un cheval ou au chien...

Le cheval est doté d'un sens du toucher « hyper-développé », il détectera le moindre signe de stress ou d'hésitation du soigneur. Il sait ce qui est juste pour lui !

D’où la nécessité pour le praticien d’être 100% présent à ce qu’il fait, à l’écoute du cheval et de ses réactions.
Impossible aussi de lui imposer quoi que ce soit: contrairement à l’homme, qui accepte de souffrir pour son bien, le cheval ne tolère pas la douleur.

En shiatsu équin, le praticien propose la technique, et l’animal dispose. Il n’y a aucune obligation ou soumission, car seul le geste consenti est sain
Christelle PernotPionnière de la discipline en France

En quoi va-t-il aider votre Cheval ?

Le Shiatsu Équin est bénéfique à tous les équidés. Il est particulièrement recommandé dans les cas de pathologies chroniques ou saisonnières, où il stimule les mécanismes d’autoguérison et favorise le retour à un équilibre durable.

A la fois préventifs et curatifs, ses domaines d’application sont vastes. Une séance de Shiatsu sera particulièrement utile:
  • 4x par an: en traitement préventif afin de garder le système immunitaire en forme (aux changements de saison ).
  • Dans les périodes de stress: entraînement intensif, compétitions, reproduction, changements fréquents d’écurie.
  • Pour les chevaux de sport: préparation physique et nerveuse aux épreuves et transports, aide à la récupération après l’effort, amélioration considérable des performances.
  • Pour les vieux chevaux: le Shiatsu leur apporte un confort de vie et prévient efficacement les désagréables effets du vieillissement.
  • Lors de baisse de moral ou de modification de comportement: l’action de relaxation du Shiatsu apaise l’esprit du cheval nerveux, tandis que la stimulation de certains méridiens a une action revitalisante sur le cheval léthargique, lui redonnant goût à la vie et au travail.
  • En période de convalescence: le Shiatsu permet d’améliorer la souplesse des muscles, tendons et ligaments, de favoriser l’élimination des toxines, d’augmenter la mobilité articulaire, de soulager les maux de dos.
  • Dès les premiers signes de mal-être ou à l’apparition de problèmes tels que: troubles digestifs, respiratoires, nervosité, tics, écoulement des yeux, tristesse, problèmes de peau, allures incorrectes, manque de souplesse…
  • C'est avant tout, une place de pratique de bien-être complémentaire aux soins donné par des professionnels que prend le Shiatsu.
Les mains du bonheur...
Une séance dure plus ou moins une heure. Je commence par un dialogue avec le propriétaire ou le cavalier ce qui me permet de cibler le déséquilibre. C'est dans la connexion, l’attention et le ressenti. De main à peau, d’âme à âme que se crée le dialogue avec le cheval. « Chaque séance est unique, je m'adapte au cheval, son besoin et son humeur du moment ».
Pouces, doigts, paumes…
Tout commence par un effleurage du corps de l’animal d’une main douce mais ferme, afin d’identifier ses zones sensibles, « chaudes ou froides », de tension, de relâchement ou de déséquilibre. Par cet état des lieux, le soigneur détecte sur quels méridiens il va ensuite travailler, afin de dénouer les blocages et ré-harmoniser l’énergie. Je vais ensuite effectuer un travail manuel de rééquilibrage global sur tous les Méridiens. Quelques mouvements de stretching plus tard, pour « oxygéner les tissus et favoriser leur élasticité », la séance est finie et l’animal serein. « Au début, il peut être surpris par la pratique et les sensations qu’elle induit, mais il plonge vite dans un état d'abandon et lâcher prise ». Dès la deuxième séance, il suffit de poser les mains sur son corps pour sentir l’énergie circuler. Et observer l’animal baisser la garde, bailler, fermer les yeux, soupirer… Sur le plan physique, les résultats peuvent être étonnants, retrouver une joie de vivre, une belle énergie, une complicité avec son cavalier, de meilleures allures, une confiance en soi… Un cheval stressé et enclin aux coliques nerveuses s'est vu apaisé et bien dans sa peau. Un autre tellement stressé en concours essuyait des refus devant les obstacles et avec l'aide du shiatsu termine dans les 3 premiers… L'animal ne ment pas ! Le shiatsu équin approfondit le lien,« il instaure une relation qui n’est plus basée uniquement sur une attente de l’homme envers l’animal. Le premier se met à l’écoute et au service du second ».
Que cherche-t-on auprès des chevaux? Comment les traite-t-on? Que leur transmet-on?
« Le cavalier forme avec sa monture un couple fusionnel ». Physiquement, l’animal compense les tensions de son cavalier – ainsi que les déséquilibres causés, par exemple, par une alimentation de piètre qualité ou des sabots mal entretenus. Psychologiquement, il peut être parasité par des émotions négatives, ou boosté par une attitude bienveillante… « Une fois qu’il a découvert le shiatsu, l’animal exprime plus clairement ce qui lui convient ou non. Au cavalier ou au propriétaire de s’adapter. L’échange devient plus juste, plus équilibré. »