Pourquoi le Shiatsu?

Revenons juste 50 ans en arrière…

A cette époque, les chevaux vivaient en troupeaux dans la nature, ils étaient nomades et se nourrissaient principalement de fibres. Ils marchaient la majeure partie de la journée.

Aujourd’hui, ils sont éloignés de leur milieu naturel, ils mangent des repas industriels 1 à 2 fois par jour. Ils vivent isolés dans des boxes ou dans un pré, ils passent de 16h de marche à 1h d’exercice physique !

Ils sont utilisés pour du loisir ou du sport ou de la reproduction…

Tout cela engendre du stress, de l’ennui, du manque de contact social … et du coup l’apparition de problèmes physiques, de digestion, de pieds et bien sûr des vices d’écuries, des déséquilibres émotionnels…

Le shiatsu peut intervenir sur ces différents plans.

Il peut être utilisé en complément du traitement vétérinaire afin d’accélérer la guérison d’un cheval malade ou blessé, ou bien en prévention avant une période de surmenage (compétitions), de stress (transport) ou aux changements de saisons afin de maintenir un bon état de santé générale tout au long de l’année.

Le Shiatsu peut travailler sur :

  • Des allures incorrectes
  • Boiteries
  • Raideurs et tensions musculaires
  • Sciatiques
  • Problèmes d’équilibre au galop
  • Traction avant au lieu de pousser de l’arrière main…

Un cheval sur l’oeil, celui qui mord, qui se cabre ou rue sans raison, dont on ne peut pas toucher la tête, les oreilles, la queue…

Des troubles du au stress, des problèmes de digestion, de dermite etc etc…